Comme en hiver… (Nouvelle photo)

Une luminosité particulière, 10 secondes d’exposition, une rivière tumultueuse soudain figée comme si c’était l’hiver.

Arrivé relativement tôt, tenant compte de l’heure et demie que j’ai passé dans une circulation relativement dense, je ne savais trop à quoi m’attendre.  Le soleil venait à peine de se lever, obstrué par une bonne couverture nuageuse, c’était sombre, très froid et humide.

Je visite ce site à quelques reprises durant l’année et c’est plutôt rare que j’envisage cette perspective pour une prise de vue.   Je ne sais pas si ce sont les conditions un peu décevantes, mais ce point de vue sur la rivière, que j’ai toujours négligée par le passé, attira soudain mon attention.  

En installant trépied et caméra, j’ai eu comme un flash, imaginant les belles couleurs d’automne en arrière-plan et une rivière figée, comme si l’hiver lui était tombé dessus soudainement.  Idée bizarre me direz-vous, peut être!

Toujours est-il que je me suis dit qu’une relativement longue exposition en ferait un cours d’eau au rendu ouateux (mais sans jamais imaginer que le rendu me ferait penser à ce point à un paysage hivernal).   J’ai tellement aimé l’idée de la dualité automne-hiver que je n’ai même pas essayer d’autres prises de vue.    Il y a des moments comme ça où des flashs prennent forment subitement dans notre tête et qu’on a la surprise de les voir se matérialiser en image quelques secondes plus tard.  Je l’aurais planifié et désiré, que je n’aurais jamais obtenu ce résultat.

Créer ainsi une image singulière, faisant fi des ornières usuelles dans lesquelles on marche  (volontairement ou non), est pour moi synonyme de grande liberté et de grand plaisir. 

This entry was posted in Nouvelles photos.