L’envers des choses…

L’envers des choses est très souvent beaucoup plus intéressant que la simple vision, au premier degré, du monde qui nous entoure.

C’est vrai dans la vie, comme en photographie. On peut très bien se contenter de regarder notre monde tel qu’il se présente à nous à la première vue, sans trop se poser de questions, de regarder sans ne jamais vraiment voir.

C’est légitime, mais c’est risquer de passer à côté de tout un pan de cette réalité visuelle qui nous entoure, de ce que j’appelle l’envers du décor.

Souvent plus graphique, plus abstraite, plus poétique, cette réalité ne demande qu’à être « exposée » au grand jour, à la vue de tous.

« Road Trip »
« Autoroute Verte »

Voir ce que la majorité ne regarde même pas, c’est mon terrain de jeu. Pour y parvenir, du temps, de l’exploration, d’ouverture d’esprit, de curiosité, mais surtout, de ne pas regarder tout en fonction de ce que les autres s’attendent ou pensent de vous.

Explorer, s’attarder à l’envers des choses, c’est un plaisir et un défi sans cesse renouveler.

On m’a déjà fait la remarque que mes photos sont souvent comme de la poésie en image. C’est un des plus beaux compliments que l’on puisse me faire.

Tout comme la poésie, mes images ne « parlent » sans doute pas à la vaste majorité des gens, mais, pour moi, ce n’est pas vraiment la quantité qui compte, mais la qualité de ceux et celles qui les apprécient.

This entry was posted in Nouvelles photos, Photographie - Mes articles.

Contactez-moi