Photographie abstraite – « J’aime bien l’idée qu’une photographie puisse évoquer plus de questions que de réponses dans la tête des spectateurs. »

Iles de la Madeleine – Fond marin sous un mince filet d’eau à la marée basse, évoquant le pelage d’un guépard.

La mer s’était retirée depuis un moment déjà, mais il restait, ça et là, quelques rigoles et filets d’eau au sol.   Intrigué et curieux par ces petits écoulements d’eau, je me suis vite pris au jeu de la photographie abstraite, à la recherche de lignes et textures, faisant totalement abstraction de l’environnement réel dans lequel j’évoluais, un « lâcher prise » complet, tout au moment présent.

Comme disait Pablo Picasso: « Il n’y a en art, ni passé, ni futur.  L’art qui n’est pas dans le présent ne sera jamais. »

Inspiré, à mon insu, par les grands maîtres du mouvement impressionniste du milieu du 19e siècle, mes images issues de ces moments ressemblent très souvent à des peintures, telles des toiles que j’aurais peintes, tant par le rendu, que par l’intention non figurative du regard porté sur le sujet.

La beauté de ce type d’image est que chacun peut y voir quelques choses de différents, chacun peut y puiser ce qu’il veut. 

J’aime bien l’idée qu’une photographie puisse évoquer plus de questions que de réponses dans la tête des spectateurs.

En réalisant ce genre de photographies abstraites, on a souvent droit à quelques commentaires du genre « ce n’est pas de la photo », « quel est le sujet »,  « le message n’est pas clair », « c’est du n’importe quoi ».   C’est dans la nature humaine de vouloir tout comprendre, tout analyser.   

Ironiquement  les peintres traditionnels de l’époque disaient exactement la même chose des artistes-peintres du mouvement impressionniste, résultat:  les premiers ont complètement disparus et les seconds (les artistes-peintres) participent activement à l’essor des arts visuels.

On prend pour acquis trop souvent que la photographie ne se limite qu’aux différents champs de spécialités commerciales, et pourtant…

La prochaine fois que vous serez prêt d’un cours d’eau (ou de tout autre sujet), oser le regarder avec un regard ouvert et différent, vous serez étonné de ce que vous pourriez y voir que la caméra en soit ne verra jamais.

Le dessus d’une simple bougie
Un simple plafond architectural au loin
Reflets du soleil couchant dansant sur les flots tumultueux


Perspective graphique de la neige fraîchement tombée 

Bonne abstraction!

This entry was posted in Nouvelles photos, Photographie - Mes articles.

Contactez-moi